Lecture : Cloud Atlas (Cartographie des nuages) de David Mitchell

Un livre aujourd'hui que j'ai mis longtemps à appréhender, à comprendre ou à apprécier

Cloud Atlas (Cartographie des nuages) de David Mitchell



Le résumé fnac : 1850 : Adam Ewing, notaire aventurier, découvre les aborigènes. 1931 : Robert Frobisher, jeune musicien, se met au service d'un compositeur de génie. 1975 : Luisa Rey, journaliste risque-tout, déjoue un complot nucléaire. Plus tard : le clone lettré Sonmi~451 est condamnée à mort pour rébellion. Leur point commun : une étrange tache de naissance. Les couloirs de l'Histoire seraient-ils impénétrables ? Né en 1969 en Grande-Bretagne, David Mitchell a enseigné pendant huit ans au Japon avant de revenir s'installer en Angleterre. Lauréat de nombreux prix littéraires, il a été trois fois finaliste du Booker Prize. Écrits fantômes est disponible en Points. " Tout coïncide pour faire de Cartographie des nuages un chef-d'œuvre presque absolu. " 


Mon avis : il s'agit de plusieurs histoires en parallèle avec à chaque fois un détail qui fait le lien entre. Les histoires sont globalement simples et certaines intéressantes. Et pourtant j'ai trouvé ce livre dur à appréhender. Plusieurs points m'ont gêné. D'une part le style d'écriture est lent et long. Je pense que certains aimeront moi je me suis ennuyée car noyée dans des détails qui ne servent à rien si ce n'est à avoir la volonté de décrie un contexte, ou un décor que l'on peut très bien imaginer par ailleurs en suivant les personnages. D'autre part, la forme du livre si beaucoup dans les critiques ou commentaires que j'ai pu lire y voient une nouveauté originale ; j'y vois pour ma part une façon de camoufler le déjà vu de certains récits. L'originalité aurait pu être vraiment mise en avant si la fin avait fait le lien entre toutes les histoires mais là encore j'ai dû passer à côté car j'ai trouvé la fin rapide et brutale. Pour résumer, je dirai que c'est un bouquin à lire mais qui ne conviendra pas forcément à tout le monde.


Je compléterai surement très prochainement cet article car j'ai récupéré le dvd du film, histoire à suivre !

Bonne lecture !


Zombillénium, le film

A l'origine une bd d'Arthur de Pins en trois tomes dont l'idée a été adaptée en film d'animation et aujourd'hui voici mon avis sur
 

Zombillénium le film

 

Synopsis qu'on trouve partout

Dans le parc d’attractions d’épouvante Zombillénium, les monstres ont le blues. Non seulement, zombies, vampires, loups garous et autres démons sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable à jamais, mais en plus ils sont fatigués de leur job, fatigués de devoir divertir des humains consuméristes, voyeuristes et égoïstes, bref, fatigués de la vie de bureau en général, surtout quand celle-ci est partie pour durer une éternité... Jusqu'à l'arrivée d'Hector, un humain, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l’établissement. Francis, le Vampire qui dirige le Parc, n’a pas le choix : il doit le mordre pour préserver leur secret. Muté en drôle de monstre, séparé de sa fille Lucie, et coincé dans le parc, Hector broie du noir... Et si il devenait finalement la nouvelle attraction phare de Zombillénium ? 
 

Mon  avis :

 
Peu nombreux en salle et dans un cinéma d'art et d'essai, j'ai été très étonnée de voir des petits loulous venir voir ce type de film qui est en fait adapté à tout âge contrairement à la bd. Beaucoup d'attente sur l'adaptation de cette bd que nous adorons à la maison. L'histoire n'est pas exactement celle des bd bien que la substantifique moelle y soit. Il n'y pas de longueur mais on est clairement sur du film grand public qui a réussi à faire rire les grands comme les petits. Le gros plus du film la bande son qui juste topissime !!!
 
 

Ma note un petit 3/5 mais avec un gros plus pour la BO

 
 

Tuto halloween : Citrouille en pâte à modeler

Un petit tuto pour halloween histoire d'occuper les enfants alors que les week-end commencent à être pluvieux.

Citrouille en pâte à modeler




Ingrédients

pâte orange
pate verte
cure dent


Mode d'emploi


1/ faire une boule de pate orange

 
2/ écraser un petit le dessus
 
 
3/ avec un cure-dent, marquer les rainures 

 
 
 
la base de la citrouille est ainsi formée
 
 
4/ Pour la base verte, réaliser une étoile à la main ou à l'aide d'un emporte-pièce
 
 
 
5/ placer l'étoile sur la base de la citrouille. Avec un cure dent, marquer les nervures centrales
 
 
et les petites nervures sur chaque feuilles en posant le cure-dent obliquement par rapport à la nervure centrale
 
6/ Pour la tige, rouler un fin boudin de pâte verte et en couper un petit bout de 3mm.. La placer au centre de l'étoile verte
 
 

Mots-clés à copier/coller : pâte à modeler, citrouille, halloween, pates


 

Livre : Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand

Aujourd'hui je vous parle d'un coup de cœur, d'une découverte littéraire qui m'a touché en plein cœur : le livre de Agnès Martin-Lugand 

Les gens heureux lisent et boivent du café  


Mot de l'éditeur :


« Ils étaient partis en chahutant dans l'escalier. [.] J'avais appris qu'ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux. » 


Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son cour, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. C'est peut-être en foulant la terre d'Irlande, où elle s'exile, qu'elle apercevra la lumière au bout du tunnel. 

L'histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions. Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique, tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n'a d'autre choix que de faire avec.


Mon avis :

Quand on devient parent, la mort est une question qui arrive forcément sur le tapis, que ce soit pendant la grossesse ou plus tard en se disant s'il m'arrivait quelque chose que deviendrait mon enfant ? Diane, le personnage central du livre, ne se pose pas la question elle le vit, au jour le jour, seconde après seconde. Mais comment se reconstruire, comment continuer à vivre quand tous sont partis, quand votre vie s'est écroulée ? Avec un vocabulaire simple, des descriptions limpides, l'auteure nous embarque dans les tourments que vit Diane au quotidien. De ses downs à ses petites joies ponctuelles, on suit la reconstruction de la jeune femme dans un parcours atypique et finalement semé d’embûches. Alors oui comme certains commentaires l'ont déjà mentionné on est un peu dans le roman à l'eau de rose mais on est aussi dans un roman plein d’émotions qui m'a touché en plein cœur. J'ai pleuré, j'ai ri et j'ai surtout dévoré ce bouquin qui bien que construit sur certains clichés nous amène à réfléchir sur la vie et sur les petits bonheurs ou les petits tracas du quotidien. Mais c'est surtout un livre qui permet de relativiser.

Est ce que je le conseille ? 

Un grand oui mais pas en phase de déprim et avec une bonne boîte de mouchoirs !


Bonne lecture

Livre : 13 reasons why de Jay Asher

Une série que je n'ai pas vu mais un livre que j'ai lu très vite
 

13 reasons why de Jay Asher

 

Résumé :

Clay Jensen ne veut pas entendre parler des enregistrements qu'Hannah Baker a laissés. Hannah est morte, ses secrets avec elle. Pourtant, son nom figure sur ces enregistrements. Il est l'une des raisons, l'une des treize responsables de sa mort. D'abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d'Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C'est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.
 

Mon avis:

Plusieurs collègues m'ont parlé de la série et suite à un bref passage à la fnac avant les vacances je suis tombée dessus. J'ai dévoré ce bouquin. Chaque chapitre présente une face de cassette et un personnage. On découvre le monde de la jeunesse américaine et surtout la détresse des ados livrés à eux-mêmes, faute d'oser parler aux parents ou aux copains. Malheureusement le rythme du livre monte crescendo de plus en plus trash tout comme l'esprit de Hannah mais nous mène à une fin un peu en queue de boudin sans réelle surprise .  Peut-être qu'avec la série la fin paraitra moins fleur bleue. Une lecture pour jeune adulte bien dans sa tête mais pas forcément pour ado !
 

Bonne lecture